Skip to main content
EN
EN
Main Content
Nouvelles
Nouvelles

Un repas des fêtes d’inspiration mondiale

Illuminez les festivités en y ajoutant des traditions d’ailleurs

par Stacey Stein

Bien qu’un repas des fêtes traditionnel au Canada englobe normalement de la dinde et de la farce, du gâteau aux fruits et du lait de poule, les repas des fêtes dans d’autres pays sont souvent bien différents. Au Mexique, les tamales sont un plat traditionnel de Noël, les soupes au poisson sont courantes en Pologne pendant les fêtes et, en Grèce, le fromage tient une place prépondérante dans les repas des fêtes typiques.

Si vous cherchez à transformer votre saison festive, pourquoi ne pas oser surprendre vos invités en faisant des emprunts dans les traditions des fêtes d’ailleurs?

Voici quelques idées pour partir sur le bon pied.

Inspiration des fêtes : Mexique

  • Les tamales sont un plat-signature de Noël au Mexique, et ces incontournables existent en une multitude de variations. Des « paquets » formés par des feuilles de maïs sont remplis de masa (une pâte faite de farine de maïs) et de tout un éventail d’ingrédients, de la viande et du porc jusqu’aux légumes et fromages. Les tamales végétariennes farcies au fromage cottage sont un excellent plat d’accompagnement pour le repas des fêtes, et accompagnent bien un repas de dinde.
  • Le pozole est une soupe que l’on retrouve couramment au Mexique pendant la saison des fêtes. Cette soupe épicée est composée de maïs lessivé et de viande, et est assaisonnée de piments chili, d’oignon, d’ail, d’avocats, de radis, de salsa et de limette. Un bon point de départ pour le repas des fêtes! Vous pouvez aussi en rehausser le goût en y parsemant un peu de fromage de chèvre et de limette ou en garnissant la soupe d’un morceau de fromage halloumi grillé.
  • La salade de pommes de terre est aussi populaire pendant les fêtes au Mexique et est facile à préparer. Cette version utilise de la crème sure plutôt que de la mayonnaise. Pour alléger la recette encore plus, essayez d’utiliser une crème sure à basse teneur en gras.
  • Quelques autres idées d’entrées qui ajouteront un soupçon du Mexique à votre repas des fêtes : des légumes avec une trempette à la coriandre et à la limette (que vous pouvez faire sans lactose en utilisant de la crème sure ou du fromage cottage sans lactose) ou cette trempette fiesta étagée.

Inspiration des fêtes : Pologne

  • Les Polonais aiment commencer le repas des fêtes avec une bonne soupe, souvent au poisson, parfois aux betteraves ou aux champignons. Vous pouvez emprunter cette tradition et commencer votre repas avec une chaudrée de fruits de mer qui réchauffe les frileux, ou, pour une option végétarienne, vous pouvez opter pour cette soupe aux carottes et à la coriandre. Vous pouvez aussi confectionner une soupe aux betteraves traditionnelle, mais, pour l’alléger, remplacez les grands-pères par une cuillerée de crème sure à basse teneur en gras ou du fromage de chèvre émietté.
  • Les pérogies (aussi appelé « grands-pères polonais ») sont un plat courant toute l’année durant, y compris pendant les fêtes. Ces mini frittatas au ricotta et aux pommes de terre s’harmonisent comme les pérogies traditionnelles et peuvent se préparer d’avance. Les restes de votre repas des fêtes peuvent aussi servir pour le brunch le lendemain matin : servez-les avec de la crème sure, ordinaire ou sans lactose.
  • En Pologne, le chou tient une place de choix et les cigares au chou se retrouvent souvent dans les repas des fêtes. Faites-en une version végétarienne en remplissant le chou de fromage cottage plutôt que de viande.

Inspiration des fêtes : Grèce

  • Aux tables des fêtes en Grèce, le fromage est roi et se retrouve dans des plats comme des tartes aux épinards et au fromage, et également seul, en plateau. Pour donner une allure grecque à votre repas des fêtes, essayez ces pâtes primavera avec fromage cottage aux herbes que vous pouvez garnir de tomates séchées au soleil, d’olives kalamata et d’un peu de fromage feta.
  • En Grèce, on sert souvent des salades dans les repas des fêtes – elles sont si faciles à préparer. Vous pouvez servir une salade grecque remplie de gros morceaux de tomates et de concombre, garnie de cette garniture pour salade méditerranéenne au fromage cottage.
  • Des sablés, appelés « kourabiedes », normalement faits avec du zeste de citron, sont un dessert de Noël courant en Grèce. Ces biscuits au citron et à la crème sure imitent bien la saveur citronnée des « kourabiedes ».
  • Ne craignez pas d’opter pour la simplicité : disposez quelques plateaux de fruits avec quelques fromages, dont des tranches de feta.

Autres traditions alimentaires des fêtes

Les fêtes de l’Hanoukah (une célébration juive de huit jours) et de Kwanza (une fête d’une semaine célébrant la culture et les traditions africaines) se déroulent autour du même moment que Noël. Ces deux fêtes ont des aliments bien à elles, dont plusieurs se marient parfaitement aux repas de Noël traditionnels.

Hanoukah

La plupart des aliments d’Hanoukah sont saturés d’huile, car l’huile est liée au sens de cette célébration. Les aliments huileux d’Hanoukah englobent les latkas (crêpes aux pommes de terre) et les sufganiyot (des beignets frits à grande friture et fourrés de gelée ou de crème pâtissière).

Les humbles latkas s’interprètent de différentes façons, dont en remplaçant les pommes de terre blanches par des patates douces, ou en optant pour cette version légumes, qui inclut carottes, zucchini et fromage cottage et qui leur donne un soupçon de protéines. Les latkas sont normalement servis avec de la compote de pommes ou de la crème sure en trempette, et constituent une entrée ou un plat d’accompagnement parfait pour la table des fêtes.

Il est d’usage de consommer des produits laitiers pendant Hanoukah, comme ces blintz au fromage qui sont aussi un à-côté parfait pour un repas des fêtes. Finissez en beauté avec un régal que tous vos convives adoreront : le gâteau au fromage aux baies.

Kwanza

La célébration de Kwanza, qui dure une semaine, met en vedette des plats traditionnels africains, des Caraïbes et sud-américains. Les fêtes se terminent avec un festin appelé « karamu » le 31 décembre; les tables regorgent alors de plats adorés. Pendant cette célébration, le pain de maïs et les plats constitués de patates douces sont particulièrement prisés. Vous pouvez essayer cette version fromagée du pain de maïs qui se marie parfaitement à votre menu des fêtes, ou cette purée à la noix de coco et à la patate douce sucrée et salée à la fois, et dans laquelle se trouve de la crème fouettée à la noix de coco qui en relève le goût.

En ajoutant à votre menu des plats venus de traditions des fêtes différentes, vous donnerez à vos festivités une tournure si rafraîchissante!


Voir toutes les nouvelles
Découvrez plus de détails
Vous pouvez vous désabonner à tout moment.
Ce site est protégé par reCAPTCHA. Les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.
Merci de vous être abonné.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment.Ce site est protégé par reCAPTCHA. Les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.