Rwanda

Nous avons démarré, en collaboration avec la Fondation du développement coopératif du Canada, un projet quinquennal qui vise à accroître la production de 15 fermes coopératives du Rwanda et à y améliorer la gestion des projets. Ce projet, qui profitera directement à 22 000 ménages et indirectement à 132 000 personnes, nous enthousiasme beaucoup.

Malgré la croissance récente de l’économie rwandaise, plus de la moitié des habitants du pays vivent sous le seuil de la pauvreté. C’est dans les régions rurales, où l’insécurité alimentaire pose encore des risques importants, que la pauvreté frappe le plus durement la population. Bien que 90 % de la main-d’œuvre rurale se consacre à l’agriculture, cette activité n’est que peu productive et elle est menacée par les perturbations environnementales.

Nous prévoyons contribuer de trois façons. Tout d’abord, le projet aidera les petits agriculteurs à accroître la qualité et la quantité des aliments qu’ils produisent, ce qui favorisera la disponibilité alimentaire. Pour ce faire, nous proposerons de la formation et la culture d’espèces plus résistantes. Nous inciterons également les ménages à élever de petits animaux à l’aide de méthodes de zéro-pâturage, ce qui aidera les habitants à se nourrir en plus de leur fournir de l’engrais pour leurs récoltes.

Ensuite, nous nous efforcerons d’augmenter les revenus des agriculteurs. Notre premier objectif, qui est d’accroître la production d’aliments de qualité, se traduira par une hausse des prix du marché et des profits, ce qui améliorera l’accès des agriculteurs aux technologies de transformation. Le projet mettra également en place des activités non agricoles qui ajouteront aux revenus des ménages.

Enfin, nous chercherons à réduire l’actuelle vulnérabilité des ménages à l’insécurité alimentaire en les aidant à accroître leur résistance aux chocs et aux perturbations. Des techniques agricoles améliorées, l’irrigation à petite échelle, la gestion des ressources naturelles et des installations d’entreposage permettront de protéger les agriculteurs de certains problèmes environnementaux. Dans leurs foyers, les efforts de résistance seront axés sur une meilleure planification financière et sur la réduction des inégalités qui empêchent les femmes de participer pleinement à l’activité économique. L’effort de création de coopératives robustes portera également sur l’amélioration de la gouvernance et de la gestion, de façon à ce qu’elles représentent mieux les agriculteurs et défendent leurs intérêts.

À la suite de son lancement, en 2012, le projet a connu des débuts prometteurs. Nous sommes impatients de vous faire part de certains exemples de réussite et de partager avec vous les effets positifs de notre travail dans ces collectivités.

Qu’est-ce qu’on rumine chez Gay Lea?

Inscrivez-vous gratuitement à notre bulletin rempli de recettes de saison, de rabais exclusifs, de conseils et de bien d’autres projets et idées!


You can unsubscribe at any time.

Testimonials

Mobeen Khalid

Spécialiste en excellence des processus

« Je me suis joint à l’équipe de Gay Lea afin de me relever un défi personnel dans un milieu enrichissant et de perfectionner mes compétences. Depuis lors, ce n’est pas la simple possibilité de réussir cela que j’ai vécue; c’est le sentiment de faire partie d’une famille. L’aspect familial et amical de Gay Lea vaut n’importe quelle récompense. »

lire la suite