Nepal

Photo d’enfantsVous voyez son regard irrésistible sur nos camions depuis quelques mois puisqu'elle est le visage de notre campagne de responsabilité sociale « Une aide généreuse et sincère ». Mais qui est-elle, et que représente-t-elle?

Photo d’une maisonCette histoire commence dans la province du Chitwan, au Népal. Nous sommes en 2002. En vertu de son partenariat avec la Fondation du développement coopératif du Canada, Gay Lea Foods est sur place, et la situation n’est pas réjouissante. La coopérative laitière locale ne dispose que d’une école de trois pièces. L’espace restreint fait en sorte que seule une partie de la collectivité peut aller à l'école pour une demi-journée, et il s’agit principalement de garçons de castes supérieures. Les filles sont généralement reléguées à l’entretien du buffle de la famille, qui représente souvent l’unique et modeste revenu familial. On attache d’ailleurs une corde au buffle ainsi qu’à la taille de bon nombre de jeunes filles afin que l’animal ne soit pas perdu ou volé.

Les conditions de développement établies par la Fondation du développement coopératif du Canada sont claires : tout investissement dans une collectivité doit être accessible à l’intégralité de celle-ci, sans égard aux conjonctures financières ou à la place que les gens occupent dans le système de castes. Au départ de Gay Lea Foods, l’école comptait six classes et on y trouvait un laboratoire, de nouvelles fournitures scolaires, l’eau courante, des toilettes et l’électricité. Elle est destinée à tous les membres de la collectivité, peu importe la caste.

Le gain le plus important, toutefois, c’est que les filles ont été ajoutées à la liste d’élèves même si elles se trouvent au pied de l’échelle sociale.

Photo d’enfantsEt le plus grand héros de tous n’est pas un Canadien; c’est le jeune homme sur la photo de droite, qui a eu l’idée d’assembler un groupe de garçons qui s’occuperaient des buffles pendant la moitié de la journée au cours de laquelle les filles iraient à l'école. Et le regard de cette jeune fille, il témoigne de l’espoir ressenti la première journée. De l’espoir non seulement pour son propre avenir, mais également pour celui de toutes les filles de son village.

Qu’est-ce qu’on rumine chez Gay Lea?

Inscrivez-vous gratuitement à notre bulletin rempli de recettes de saison, de rabais exclusifs, de conseils et de bien d’autres projets et idées!


You can unsubscribe at any time.

Testimonials

Mobeen Khalid

Spécialiste en excellence des processus

« Je me suis joint à l’équipe de Gay Lea afin de me relever un défi personnel dans un milieu enrichissant et de perfectionner mes compétences. Depuis lors, ce n’est pas la simple possibilité de réussir cela que j’ai vécue; c’est le sentiment de faire partie d’une famille. L’aspect familial et amical de Gay Lea vaut n’importe quelle récompense. »

lire la suite